Médecines Douces

L'Hypnose Ericksonienne. La vie de Milton H. Erickson 1901 - 1980



L'Hypnose Ericksonienne. La vie de Milton H. Erickson 1901 - 1980
Le docteur Milton Erickson était un psychiatre américain, connu et reconnu. Dans un premier temps, il a exercé dans différents hôpitaux d'État puis s'est installé en cabinet privé à Phœnix (Arizona) en 1949.

A partir de cette période, il a donné bon nombre de conférences et séminaires dans différentes villes des États-Unis. Il a été, entre autres, Président de l'American Society of Clinical Hypnosis ainsi que fondateur et rédacteur en chef de l'American Journal of Clinical Hypnosis.

Dès la faculté, son intérêt s'est porté sur l'hypnose et les phénomènes hypnotiques. Ses études, recherches, découvertes et développements lui ont permis d'avoir un rôle essentiel dans le renouveau de l'hypnose.

Sa renommée et son extraordinaire talent lui ont valu d'inspirer les nouvelles thérapies telles que la thérapie systémique, les thérapies brèves et la programmation neurolinguistique. Jay Haley, praticien en thérapie familiale et stratégique, le nomme "Un thérapeute hors du commun".

BIOGRAPHIE

Milton H. Erickson est né le 5 décembre 1901 dans une ville minière du Nevada où sont venus s'installer ses parents. Puis la famille repart dans une ferme du Wisconsin où il grandit et passe son enfance. Sa scolarisation permet de découvrir quelques handicaps : amusie et arythmie (perte de la capacité à percevoir les rythmes musicaux), on l'a dit aussi dyslexique et daltonien. Ces premières difficultés se transformeront plus tard en expérience et il les utilisera en thérapie.

D'ailleurs le "sage de Phœnix" a beaucoup puisé dans ses propres souvenirs comme dans les expériences de ses patients pour raconter des histoires, créer des métaphores.

A l'âge de 17 ans, il est atteint d'une attaque de poliomyélite. Il entend un soir les médecins annoncer à sa mère qu'il est condamné et qu'il ne verra probablement pas l'aurore. Le jeune Milton demande alors que les meubles de sa chambre soient changés de place de manière à pouvoir contempler le lever du soleil le lendemain matin.

Son vœu est exhaussé et il peut admirer le lever du soleil. Mais il sombre dans le coma et à son réveil, trois jours plus tard, il est paralysé. Seuls ses yeux restent mobiles et ses oreilles attentives. Pendant des mois, il a tout le temps d'observer, écouter, ressentir le monde autour de lui. Un de ses principaux sujets d'observation est sa petite sœur qui apprend à marcher. Il étudie comment se fait l'apprentissage de la marche et s'exerce à retrouver ou visualiser mouvements et sensations dans son corps. C'est ainsi qu'il fait sa propre rééducation.

A 21 ans, il entre en première année de médecine et c'est en troisième année qu'il découvre l'hypnose avec les séminaires du Dr Hull (1923-1924).

Il se marie une première fois en 1923. De cette union naîtront trois enfants. La séparation intervient 10 ans plus tard et c'est lui qui a la garde des enfants.

En 1928, il est médecin et exerce en psychiatrie comme assistant au Rhode Island State Hospital, puis devient chef du service de recherche au Worcester State Hospital dans le Massachussetts, de 1930 à 1934.

Il s'installe dans le Michigan en 1934 où il est nommé directeur de la recherche psychiatrique au Wayne County Hospital. Cette même année, il rencontre la psychologue Elisabeth Moore dont il aura 5 enfants. Sa deuxième femme restera à ses côtés jusqu'à sa mort. De 1939 à 1948, il est directeur de la recherche et de la formation psychiatrique.

Le climat humide et froid du Michigan lui provoquant allergies et douleurs (séquelles de la polio), il part pour l'Arizona avec sa famille et ouvre un cabinet en libéral à son domicile de Phoenix.

Une deuxième attaque de poliomyélite l'atteint à l'âge de 51 ans. C'est la douleur plus que la paralysie qui le fait souffrir. Et malgré cela, il poursuit son exercice, ou plutôt son art, et continue ses consultations, conférences, enseignements et recherches sur l'hypnose.

Il décède le 25 mars 1980 d'un choc infectieux.


Rédigé le 31/12/2016 à 16:19

Laurent Gross
Hypnothérapeute à Paris, Chargé d'Enseignement en Hypnose Médicale, EMDR-IMO à l'Hôpital Cochin de... En savoir plus sur cet auteur

Lu 18 fois





Nouveau commentaire :

Hypnothérapeutes, Praticiens EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Paris | Hypnose et Douleur | Thérapie EMDR-IMO | Thérapie de Couple | Historique de l'Hypnose | Gestion du Stress | Kinésithérapeutes


Paris












Hypnose & Thérapies Brèves
Hypnose Thérapeutique, Médicale, Ericksonienne, Thérapies Brèves Orientées Solution, EMDR-IMO sur Paris, Marseille. L'avis de professionnels de santé
Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en Thérapie Brève, EMDR-IMO, Formation, Consultations et Avis



Liens Utiles Sites Thérapies Complémentaires - Mots clés les plus recherchés en Thérapies Complémentaires