Médecines Douces



Paris





HONcode









L'Ordre Infirmier dépose le bilan !

L'Ordre Infirmier est en cessation de paiement, en faillite et a déposé son bilan aujourd'hui au Tribunal de Grande Instance de Paris.
Prémices de la disparition de l'Ordre des Kinésithérapeutes ? De fait, cet ordre non voulu par la profession infirmière dans sa très grande majorité disparaît enfin !



L'Ordre Infirmier dépose le bilan !
"La disparition d'un service public qui présentait l'atout majeur de ne pas coûter un euro au contribuable français" : dans son courrier au président de la République Nicolas Sarkozy, le président démissionnaire de l'Ordre infirmier, David Vasseur, ne cache pas sa colère. La disparition de l'organisme représentant la profession est à ses yeux "un assassinat politique." David Vasseur déplore le manque de soutien du gouvernement à cet organisme, déclaré ce vendredi en cessation de paiement auprès du Tribunal de grande instance de Paris. L'Ordre infirmier va donc disparaître.
 
Créé par une loi de décembre 2006 mais fonctionnant véritablement depuis septembre 2009 sur le modèle de l'Ordre des médecins et de l'Ordre des Kinésithérapeutes, l'Ordre infirmier représentait les 450.000 infirmiers et infirmières exerçant en France, quel que soit leur statut: secteur hospitalier public, secteur privé, libéraux, infirmiers du milieu scolaire ou du travail.

Vide juridique
 
Sa création, avalisée par le gouvernement, avait été souhaitée  principalement par le milieu libéral et contestée par les professionnels du  secteur public et les syndicats de salariés qui n'en voyaient pas l'utilité. Organisme privé mais en position de monopole, assurant une mission de service public, l'Ordre emploie 140 salariés qui avaient des tâches administratives et juridiques au sein de 120 chambres disciplinaires sur tout le territoire. La disparition de l'Ordre va créer un vide juridique qui va  nécessiter une nouvelle loi.

Cette situation est inédite selon le président  démissionnaire de l'Ordre David Vasseur. L'organisme a vécu au-dessus de ses moyens. Ayant fixé une cotisation annuelle de 75 euros, l'Ordre a tardé à la baisser à 30 euros devant  un important mouvement de boycottage: seulement 58.000 professionnels ont versé  leur cotisation obligatoire, selon David Vasseur.
Dans un communiqué, la fédération Sud-santé-sociaux a réclamé l'abrogation de la loi créant l'Ordre infirmier, une "réunion d'urgence" du Haut conseil des professions paramédicales, ainsi qu'une réunion avec les syndicats, pour évoquer les pertes d'emplois entraînées par la disparition de l'Ordre.



Rédigé le 30/07/2011 à 01:28 modifié le 30/07/2011


Lu 1772 fois





Commentaires articles

1.Posté par davidb-figaro le 30/07/2011 01:40
Etant membre de l' ordre ordinal au niveau départemental, j' espère que la seule responsable de la mort de notre ordre, à savoir Madame Leboeuf, mélange d' incompétence et de totalitarisme, aura des comptes à rendre !!!!
Car démissionner sans en rendre compte aux autres membres du conseil national (courage fuyons), est inadmissible.
Rajoutons à ce déficit colossal, la suppression de 141 salariés dont la responsabilité lui incombe !!!!
Peut etre devrions nous enqueter sur les indemnités scandaleuses de présidente nationale que Mme Leboeuf s' est octroyé !!!!!
Il y en a surement d' autres....
En tant qu' élu départemental, nous avons maintes fois tiré la sonnette d' alarme auprès de Mme Leboeuf , mais rien n'y a fait.....surtout quand on connait sa façon tres peu démocratique d' exercer sa fonction.
Elle a ridiculisé la profession, fait les choux gras des syndicats opposants qui y ont toujours vu une concurrence et qui n' ont jamais rien compris à l' ordre !!
Nous avions l' occasion unique de faire progresser la profession, de la tirer vers le haut et de briser enfin ces chaines que l' on traine depuis des décennies, à savoir que l' infirmière n' est qu' une executante qui ne sait pas réfléchir et qui ne peut se référer qu' au médecin, eternelle bonne soeur......
Grace à Mme Leboeuf, nous revoici à la case départ !!!!
HONTE A VOUS MADAME LEBOEUF
J' espère seulement (et j' attends avec impatience) que vous aurez des comptes a rendre ....et des sous aussi !!!!!!

2.Posté par autre le 30/07/2011 14:04
Pour info..les salariés de l'ONI ont perçu leur salaire..
et le TGI de PARIS n'a aucun dossier relatif à l'ONI..

3.Posté par Resilience le 06/09/2011 00:23
"le ridicule ne tue plus depuis des lustres, mais le ridicule infirmier est lui bien vivant ...

ainsi en moins de 24 heures, c'est un comité théodule de soutien à l'oni à 5 euros l'entrée qui a été créé par quelques illuminés, suivi de la lettre du sniil au président Sarkozy afin de sauver l'ordre et de faire respecter la Loi ...

le tout diffusé sur ide.beurk qui démontre à cette occasion (si besoin en était encore) son soutien ferme et définitif au truc qui sert à rien ...

le président auto proclamé Borniche est à la peine pour boucler cette fin de mois, nous le savons, comme nous savons que jusqu'à hier soir lundi 29 août, aucune proposition n'avait encore été faite à la bred pour la reprise de la dette, cette même bred qui participe par son soutien abusif à la mascarade ordinale à laquelle nous assistons ...

les infirmières et la profession infirmière, ne méritent pas cette médiocrité ordinale qui salit chaque jour un peu plus notre blouse blanche de ces tâches grossières et de plus en plus nauséabonde ...

RESILIENCE - syndicat infirmier contre l'ordre - se bat et luttera jusqu'à abrogation de cet ordre que nous n'avons jamais demandé, de cet ordre inutile et coûteux, de cet ordre qui se revendique comme étant le seul et unique interlocuteur, de cet ordre qui ridiculise les infirmières depuis maintenant 5 ans, en toute impunité !

il est temps que cela cesse, la profession a autre chose à faire que de traîner ce boulet ordinal, accroché - telle une moule à son rocher - à ses prérogatives d'un autre temps ...

les politiques doivent encore et toujours entendre notre mécontentement et la censure qui menace aux prochaines élections, la bred doit continuer à perdre des clients et la profession doit retrouver un peu de sérénité pour pouvoir se défendre sur des sujets plus importants que ce gadget ordinal ...

à vos claviers !"

4.Posté par Resilience le 05/09/2011 23:38
RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre

communiqué du 31 août 2011 - ordre infirmier : mourir dans l'indignité ...

alors que les dernières informations contradictoires et relatives à l'ordre infirmier, à ses tentatives honteuses de se maintenir coûte que coûte, continuent à nous parvenir, suite à la réunion du 30 août à 16h avec les dirigeants de la BRED, banque ordinale,

alors que quelques pseudos ordinaux entament maintenant une pathétique diversion associative et financière en guise de substitution à l'ordre infirmier mourrant,

alors que les syndicats d'infirmiers libéraux refusent d'assumer leurs responsabilités importantes dans l'installation de l'ordre infirmier et les conséquences du refus des infirmières salariées de cotiser, en appelant les IDEL à la désobéissance et à la non cotisation faisant de fait un front commun de 100% de professionnels contre la cotisation à l'oni,

RESILIENCE - syndicat infirmier contre l'ordre - demande aux infirmières et aux infirmiers de continuer jusqu'au bout à refuser de cautionner cette mascarade qui vire au cauchemard ordinal,

RESILIENCE - syndicat infirmier contre l'ordre - appelle le ministre de la Santé à mettre fin à cette honte ordinale qui rejaillit sur l'ensemble de la profession infirmière comme les textes en vigueur lui en donnent la possibilité,

RESILIENCE - syndicat infirmier contre l'ordre - rappelle que l'ordre infirmier continue à perdre plus de 600 000 euros par mois, qu'il est en cessation virtuelle de paiement en permanence et qu'il en est financièrement à demander des reports d'échéances auprès de ses fournisseurs,

RESILIENCE - 13 rue de Molsheim - 67000 Strasbourg


http://www.infirmiers.com/actualites/actualites/flash-actu-les-ordres-des-professions-medicales-et-pharmaceutiques-apportent-leur-appui-ordre-des-infirmiers.html

vous aurez remarqué l'absence des ordres paramédicaux tels que l'OMK et OPP... vive la désunion... quand tout va mal pour l'un d'entre eux!


Dernière minute: La BRED proche du pouvoir accorde toujours son soutien à l'ONI, mais pour quelles contre-parties???

http://www.infirmiers.com/actualites/actualites/edito-ordre-national-des-infirmiers-le-bras-de-fer-continue.html

http://www.espacedatapresse.com/fil_datapresse/consultation_cp.jsp?ant=reseau_2720824

RESILIENCE infos : les guignols de l'oni ...
digne du plus célèbre des feuilletons comiques d'une célèbre chaine télévisée cryptée, l'histoire ordinale en devient pourtant plus que pathétique ...

dans le communiqué publié à très grands renforts de publicité, hier, par l'ordre infirmier, tout est dans le non dit, comme l'a été la conférence de presse annulée jeudi par didier l'embrouille, le président auto proclamé et maintenant sauveur ne voulant pas répondre aux questions qui dérangent ...

les chiffres annoncés de cotisants et d'inscrits au fichier ne reflètent bien évidemment pas la triste réalité ordinale qui est le surendettement, la fourberie, l'imposture, etc ...

car au delà des misères nationales ce sont maintenant certains cdoi et croi qui ne paient plus leurs factures et qui demandent des reports d'échéances à leurs créanciers: la dette ordinale se répand comme une traînée de poudre sur l'ensemble du territoire ... au seul profit du siège par isien et des salaires mensuels à presque 7 000 euros ...

le ministre de la Santé qui a toujours nié être intervenu dans le dossier devra donc dire - rapidement - sa position officielle sur ce sujet car en plus des éternels mensonges l'ordre infirmier revendique clairement le partenariat du Gouvernement dans la continuité de son aventure ... sauf à démentir c'est plus qu'il n'en faut pour confirmer l'intervention du "plus haut" dans le sauvetage in extrémis de fin juillet ...

la BRED devra aussi répondre de l'appauvrissement et de l'enfoncement toujours plus important de l'oni dans la misère financière, tant il y a un moment où il faut savoir reconnaître ses pertes et passer à autre chose ...

RESILIENCE commence à recevoir des infos croustillantes sur ces dernières péripéties ordinales et ne manquera pas de vous les faire connaître, dans les meilleurs délais ...

en attendant, la lutte reprend de plus belle et c'est à vos claviers qu'il vous faut vous atteler pour continuer à envoyer notre Refus de la soumission ordinale aux différents acteurs que sont les politiques, la BRED, les ordinaux ...

avec ou sans cotisation, l'ordre infirmier c'est NON !
www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE

5.Posté par 01 TANTRA le 05/09/2011 23:43
communiqué (1/2) du 5 septembre 2011 :
l'ordre infirmier et ses mensonges

Ces derniers jours ont été l'occasion pour l'oni de faire preuve d'un savoir faire – à défaut d'un faire savoir – maintenant reconnu en matière de mensonges en tous genres, et ce, quelque soit la personne à sa tête.

La présidente Leboeuf cachait les informations pour ne pas avoir à les révéler et quand elle ne pouvait plus faire autrement, nous apprenions (par exemple) que le déficit avait été multiplié par 23 en seulement 3 mois, entre septembre 2010 et janvier 2011.

Le président Vasseur, début juillet, demandait aux cdoi et aux croi de l'aider à financer l'échéance de fin juillet pour éviter la cessation de paiement, et pour ce faire, il ordonnait à ses filiales de se saborder financièrement et d'organiser leur insolvabilité. Puis il fût la victime bien malgré lui des mensonges de ses partenaires ordinaux et financiers qui ont tout fait pour le virer afin de mieux prendre sa place, une fois le sale boulot engagé.

Le président Borniche, lui, fait encore plus fort en la matière : il ment en permanence par omission, par défection, etc …

ainsi a t-il purement annulé sa conférence de presse (pourtant crânement annoncée avec aplomb) du jeudi 1 septembre 2011 au motif qu'il n'avait pas de réponse de la banque ordinale, ce qui est faux, car il craignait de devoir répondre aux questions des journalistes pourtant dûment convoqués, journalistes qui ne sont pas dupes. La réponse de la banque qui lui avait été communiquée la veille n'était pas celle escomptée, loin s'en faut.

ainsi le communiqué de presse publié le soir même en guise de conférence éponyme a t-il été envoyé par courriel aux conseillers ordinaux une demi heure avant sa diffusion générale avec pour seule explication une phrase sibylline expliquant qu'il fallait encore attendre avant d'en savoir plus, conseillers ordinaux tenus dans l'ignorance. Et pour cause. Le plan A n'ayant pas été validé il reste encore au président Borniche (qui agit depuis le 29 juillet au nom de l'oni sans même avoir été légitimé par le cnoi) à faire avaler le plan B.

ainsi le communiqué publié le mardi 30 août 2011 sur le site @ de l'oni, quelques heures avant le rendez vous de 16 heures avec la banque ordinale était-il, lui aussi, biaisé. L'annonce d'une « consultation à la rentrée » étant source de diversion pour mieux faire avaler la potion ordinale de plus en plus amère. Les assistantes juridico-administratives n'étaient pas même informées de la parution de ce communiqué (nous l'avons vérifié).

RESILIENCE est aujourd'hui en mesure d'affirmer que les prétentions/intentions du président Borniche ne sont pas celles annoncées. Pour autant que l'on puisse donner un semblant de crédit à ses propos.


http://www.syndico.exprimetoi.net

RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre

communiqué (2/2) du 5 septembre 2011 :
l'ordre infirmier et ses mensonges

RESILIENCE s'est engagé à ne pas diffuser les informations détaillées dont il a pris connaissance ces derniers jours avant une certaine date.

En reprenant les informations publiées soit par le ministère de la Santé, soit par l'oni, soit encore par la presse depuis le début juillet, il est devenu évident que le schéma qui va être proposé au prochain cnoi des 12 et 13 septembre 2011 n'est pas celui auquel doivent s'attendre les différents interlocuteurs et autres parties prenantes dans ce dossier devenu explosif.

Le ministre de la Santé aura donc à gérer en cette rentrée un dossier dont il croyait être débarrassé fin juillet, s'étant contenté du service minimum en matière de sauvetage de l'oni, « partenariat privilégié » encore une fois revendiqué par l'ordre infirmier dans son communiqué du 01 septembre 2011. A moins que depuis le 29 juillet 2011 le dossier ne soit géré à un ou deux niveaux supérieurs.

L'ordre infirmier continue à publier et à revendiquer des chiffres connus de lui seul, notamment le nombre de cotisants à jour et le nombre d'inscrits au fichier. Les antécédents ordinaux nous ayant appris à être précautionneux en la matière. Ainsi en affirmant que quelques 4 500 cotisants se sont acquittés en trois semaines, l'oni veut nous faire croire que deux ou trois cent mille euros de recette auront été suffisants pour faire changer d'avis la BRED qui – sans une intervention de l'État le 29 juillet dernier – aurait refermé le dossier ordinal infirmier.

A ce jour plus de 45% des supposés inscrits au fichier ne cotisent toujours pas. Comment monsieur le président de l'ordre infirmier entend-il les obliger/contraindre à envoyer leur chèque ?

Le ministre de la Santé ayant officialisé la facultativité de la cotisation ordinale avant les congés d'été pour les infirmières salariées (80% de la profession), les syndicats d'infirmiers libéraux ayant vigoureusement rejeté cette option, ce sont donc maintenant presque 100% des infirmières – tous exercices confondus – qui sont contre l'option ministérielle.

RESILIENCE demande donc au ministre Xavier Bertrand de tirer – enfin – les conclusions qui s'imposent à quelques mois des échéances électorales et de siffler la fin de la partie ordinale qui n'a que trop duré.

RESILIENCE prend acte de la continuité de la banque ordinale dans son soutien abusif à l'oni.

RESILIENCE appelle les infirmières à continuer de refuser la soumission ordinale honteuse qui nous est imposée par l'État.

RESILIENCE demande aux parlementaires de faire en sorte que les PPL qui sont en attentes sur les bureaux des Assemblées deviennent effectives.


RESILIENCE – 13 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

Nouveau commentaire :

Environnement | Santé | Revue Hypnose & Thérapies Brèves


Paris















Petites Annonces
Hypnose Infos
Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en Thérapie Brève, EMDR-IMO, Formation, Consultations et Avis
Au sujet d'Hypnose
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy

 

Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Valence, Cannes…


Trouvez un thérapeute dans votre département, Marseille...


01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96

Paris 75001 75002 75003 75004 75005 75006 75007 75008 75009 75010 75011 75012 75013 75014 75015 75016 75017 75018 75019 75020


Acupuncture , Aromathérapie, Art thérapie, Auriculothérapie, Chiropratique, Clarification, Coaching, Decodage Biologique, Drainages Lymphatiques, EMDR-IMO, Enneagramme, Etiopathie, Eutonie, Fasciathérapie, Fleurs de Bach, Gestalt-Thérapie, Homéopathie, Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale, Hypnose Thérapeutique , Kinésiologie, Massage Sensitif, Médecine Traditionnelle Chinoise, Méthode Feldenkrais, Méthode Mézières, Naturopathie, Ostéopathie Ostéopathe , PNL, Phytothérapie, Produits Biologiques, Psychanalyse Psychanalyste, Psychologie Psychologue, Psychothérapie Psychothérapeute, Qi Gong, Rebirth, Reflexologie, Relaxation, Sexologie - Sexothérapie, Shiatsu, Somatothérapie, Sophrologie Sophrologue , Sympathicothérapie, Tai Chi, Yoga




Marseille


Liens Utiles Sites Thérapies Complémentaires - Mots clés les plus recherchés en Thérapies Complémentaires