Médecines Douces



Paris





HONcode









Le stress, accompagnement en fasciathérapie - Méthode Danis Bois

La fasciathérapie est une thérapie manuelle, curative et éducative qui prend en charge les différents troubles des états aigus et chroniques du stress avec ou sans pathologies déclarées telles que douleurs, altération du sommeil, irritabilité, fatigue chronique, perturbation de la perception de soi.

Elle aide à mieux reconnaître les signaux de stress et à retrouver des ressources physiques et psychiques pour y faire face.



Le stress, accompagnement en fasciathérapie - Méthode Danis Bois
Le stress est une réaction physiologique du corps lui permettant de s’adapter aux événements de la vie quotidienne. Il peut cependant devenir pathologique s’il est trop aigu, trop intense ou trop fréquent induisant des oppressions, des palpitations, des troubles du sommeil et des états de fatigue chronique.

Le fascia est impliqué dans les réactions au stress. Tissu élastique qui enveloppe les organes, il réagit en se tendant, se crispant et s’accolant, contribuant ainsi au dysfonctionnement du corps. Les tensions sont des réactions réversibles, mais elles s’incrustent parfois dans le fascia gênant progressivement certaines fonctions du corps.

La fasciathérapie est une approche hautement efficace sur les états de stress aigus ou chroniques grâce à deux actions. La première par son effet sur la structure entraîne un relâchement des tissus et à une réharmonisation du tonus : le corps se “dé-serre” provoquant soulagement, fluidité et aisance.

La seconde par son effet sur la perception permet d’améliorer le rapport à soi. En effet, pour se protéger le corps se durcit et se désensibilise, laissant l’impression de ne plus se retrouver, de se sentir coupé de soi, vidé, d’être dans le brouillard ou à l’inverse débordé, dépassé, agressé.

Tous ces états entraînant des comportements d’agitation, d’irritabilité et des conduites totalement inadaptées.
Plus qu’une détente, la fasciathérapie permet de retrouver l’indispensable sensation d’être bien dans son corps, dans un corps bien à soi.

Le stress : de la physiologie à la pathologie

Le terme stress est issu de l’anglais et signifie contrainte. Utilisé dès le XVIIIe siècle en physique, il concernait la déformation des matériaux. Au début du XXe siècle, les travaux du chercheur de renom Hans Selye ont apporté une importante contribution à la connaissance des processus du stress.

Il introduit le terme dans le langage médical et qualifie le stress de syndrome général d’adaptation défini comme “réponse de l’organisme à toute demande qui lui est faite, dans une finalité d’adaptation”. Le stress est donc physiologique.

Ce système de réponse biologique, psychologique et comportemental mobilise les ressources de l’organisme pour le préparer à l’action (combattre ou fuir sont les deux réactions classiquement décrites dans les ouvrages spécialisés).

Le stress devient pathologique lorsqu’il dépasse les capacités d’adaptation de la personne. Cependant plus que l’événement lui-même, c’est la réaction à caractère individuel qui est à prendre en compte car, pour un même événement, une personne réagira fortement et une autre très peu.

Ces différences dépendent en partie de l’histoire de la personne (hérédité familiale, traumatismes de l’enfance) mais aussi des conditions plus actuelles (soutien social ou non, conditions de vie, climat social et familial, relations interpersonnelles).

Une autre réalité entre en jeu : c’est la relation perceptive à soi. Cette sensation de se sentir entier dans un corps bien à soi influence directement la possibilité d’adaptation, nous y reviendrons plus loin dans cet article.
Les notions de durée et d’intensité sont importantes dans le déclenchement des réactions nocives du stress. On distingue le stress aigu (court) du stress chronique où l’agent stressor est présent quotidiennement ou presque, avec l’impossibilité pour la personne de s’extraire de la situation stressante.

En résumé : le stress, c’est toujours « de l’huile sur le feu » (Saunder, 2007). Définir le niveau à partir duquel il devient un facteur de risque pour la santé est indispensable.






Rédigé le 22/06/2011 à 11:31 modifié le 22/06/2011


Lu 4167 fois





Commentaires articles

1.Posté par Santé Intégrative le 10/10/2011 01:50
NOTE DE LA REDACTION au sujet de la Fasciathérapie

A la suite de l'article de Mme Nadine QUERE, kinésithérapeute, sur la fasciathérapie - Méthode danis Bois, initiée dans les années 1980 et qui, selon son auteur, s'est insiprée de l'ostéopathie avant de devenir une discipline à part entière.

Aujourd'hui, Danis Bois inscrit cette méthode dans les thérapies manuelles des fascias.

Le comité de rédaction de la revue Santé Intégrative désire rappeler aux lecteurs qu'il existe d'autres approches manuelles des fascias plus anciennes et notamment l'ostéopathie des fascias qui compte parmi les auteurs les plus connus Andrew Still, Viola Frymann, Rollin Becker, andreva Duval et plus contemporainement Pierre Tricot



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Art-Thérapie | Bio, Produits Bio, Produits Biologiques | Chiropratique, Chiropraxie | EMDR - IMO - HTSMA | Fasciathérapie | Homéopathie | Hypnose - Hypnose Ericksonienne | Maternité - Bébé | Méthode Mézières | Microkinésithérapie | Musicothérapie | Naturopathie | Nutrition | Ostéopathie, Ostéopathes | Phytothérapie - Aromathérapie | Psychothérapies | Réflexologie | Sexualité - Sexologie | Shiatsu | Sophrologie | Thérapies Psycho-Corporelles | Thalassothérapie-Thermalisme | Coaching


Paris















Petites Annonces
Hypnose Infos
Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en Thérapie Brève, EMDR-IMO, Formation, Consultations et Avis

 

Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Valence, Cannes…


Trouvez un thérapeute dans votre département, Marseille...


01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96

Paris 75001 75002 75003 75004 75005 75006 75007 75008 75009 75010 75011 75012 75013 75014 75015 75016 75017 75018 75019 75020


Acupuncture , Aromathérapie, Art thérapie, Auriculothérapie, Chiropratique, Clarification, Coaching, Decodage Biologique, Drainages Lymphatiques, EMDR-IMO, Enneagramme, Etiopathie, Eutonie, Fasciathérapie, Fleurs de Bach, Gestalt-Thérapie, Homéopathie, Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale, Hypnose Thérapeutique , Kinésiologie, Massage Sensitif, Médecine Traditionnelle Chinoise, Méthode Feldenkrais, Méthode Mézières, Naturopathie, Ostéopathie Ostéopathe , PNL, Phytothérapie, Produits Biologiques, Psychanalyse Psychanalyste, Psychologie Psychologue, Psychothérapie Psychothérapeute, Qi Gong, Rebirth, Reflexologie, Relaxation, Sexologie - Sexothérapie, Shiatsu, Somatothérapie, Sophrologie Sophrologue , Sympathicothérapie, Tai Chi, Yoga




Marseille


Liens Utiles Sites Thérapies Complémentaires - Mots clés les plus recherchés en Thérapies Complémentaires