Médecines Douces



Paris





HONcode









Le BURN-OUT: pourquoi un tel succès ? Revue Santé Intégrative

Par le Dr Jean-Michel ISSARTEL

Même si ses contours ne sont pas facilement définissables, l’épuisement professionnel touche un grand nombre d’employés, ouvriers, soignants et constitue aujourd’hui la première cause d’absence prolongée au travail. Pourquoi et comment ?



Le BURN-OUT: pourquoi un tel succès ? Revue Santé Intégrative
Définition du « burn-out »  ou syndrome d'épuisement professionnel.
Une étude nord-américaine de 1996, portant sur 25000 employés considère que 20% des personnes souffrent d’un niveau élevé de burn-out.

•Le “ burn-out syndrome ” fait son apparition dans les années 1970 aux Etats-Unis et concerne initialement les professions aidantes, les soignants, les travailleurs sociaux. Préalablement, depuis 1882, cela s'appelait tout simplement le « surmenage ».

Il a plusieurs définitions du burn-out, entité floue qui n’entre pas dans les catégories diagnostiques classiques. Il ne remplit les critères ni de la dépression, ni des troubles anxieux. Cependant, il s’approche des troubles de l’adaptation du DSM IV TR. D’autres auteurs considèrent le burn-out comme une forme de neurasthénie selon la CIM-10.

Pour Freudenberger, il s’agit d’une pathologie de l’ordre de l’effondrement dépressif.
Maslach a mis au point un instrument psychométrique : le Maslach Burnout Inventory ou MBI. (cf. encadré) On peut également citer Cary Cherniss (Cherniss, 1980), qui propose une vision transactionnelle du burn-out, dans laquelle stress et burn-out sont le produit d’une relation où l’individu et l’environnement ne sont pas des entités séparées, mais les composants d’un processus dans lequel ils s’influencent mutuellement et continuellement.

Trois étapes caractérisent ce processus. La première, le stress perçu, provient du déséquilibre entre les exigences du travail et les ressources de l’individu.

Ceci conduit à la deuxième étape, la tension (strain), réponse émotionnelle à ce déséquilibre, qui s’exprime par une fatigue physique, un épuisement émotionnel, une tension et de l’anxiété.

La troisième étape est marquée par des changements d’attitude et comportementaux, en particulier une réduction des buts initiaux et de l’idéalisme, le développement d’attitudes détachées et d’un cynisme. (Cf. également les 3 phases du syndrome général d’adaptation de Hans Selye dans Santé Intégrative).


Les symptômes du burn out

Schaufeli et Enzmann recensent 132 symptômes. Ces symptômes peuvent être répartis en cinq grands types : affectifs, cognitifs, physiques, comportementaux et motivationnels. Voici les principaux. Ils n’ont rien de spécifique, et de plus le sujet est dans le déni du burn-out.

Symptômes affectifs


Humeur sombre, triste, dépressive. Les ressources émotionnelles de l’individu sont dépassées. De plus, le contrôle émotionnel peut être diminué, avec de l’anxiété, et des accès de colère parfois.
Au niveau interpersonnel, on peut noter une irritabilité, hypersensibilité, mais aussi une froideur affective

Symptômes cognitifs

Les sentiments d’impuissance et de désespoir prédominent. Le travail perd son sens. Un sentiment d’échec est présent, comme celui d’insuffisance, ce qui peut conduire à une faible estime de soi, et à de la culpabilité. Des idées suicidaires peuvent alors apparaître.

Les capacités cognitives peuvent être altérées: difficultés de concentration, d’attention et troubles mnésiques. Les pensées deviennent plus rigides, schématiques, et conduisent à des mécanismes de clivage. La prise de décision devient difficile.

La tolérance à la frustration peut également être diminuée.
Au niveau interpersonnel, le symptôme le plus caractéristique est une perception cynique, déshumanisée d’autrui. Cela se traduit par un pessimisme et une diminution de l’empathie, qui est d’autant plus frappante que les relations initiales avec autrui étaient initialement marquées par une forte implication.

Les frustrations professionnelles, l’anxiété et les problèmes peuvent même être projetés sur les autres et des mécanismes de défenses paranoïaques peuvent alors se développer. Il devient alors difficile de différencier un harcèlement moral véritable d’un harcèlement supposé.

Symptômes physiques

Les plaintes physiques sont variées : céphalées, nausées, douleurs musculaires, etc. On peut également observer une hyperventilation, des palpitations, des sueurs. Des troubles sexuels, troubles du sommeil, variations de poids sont également rapportés par les individus souffrant de burn-out. Chez les femmes, des troubles du cycle menstruel sont rapportés. La fatigue chronique est le symptôme physique le plus commun du burn-out.

On note aussi : l’ulcère gastroduodénal, la tachycardie, l’hypertension artérielle, et les pathologies coronariennes. Infections plus fréquentes. Des recrudescences de pathologies chroniques sont également décrites : asthme, diabète ou polyarthrite rhumatoïde. La biologie reflète le stress : inflammation, cholestérol, cortisol, adrénaline modifiés, tout comme les neuromédiateurs.

Symptômes comportementaux

On retrouve une hyperactivité stérile, une impulsivité, ou à l’inverse une procrastination et une indécision. Des consommations de substances telles que l’alcool, les drogues ou les médicaments sont également fréquentes. Des troubles alimentaires à type de diminution ou augmentation des apports peuvent être présents.

Au niveau des relations interpersonnelles, il existe deux tendances : soit l’agressivité envers autrui, soit le repli et l’isolement social.

Symptômes motivationnels

Typiquement, la motivation professionnelle a disparue. Les individus sont résignés, et se sentent indifférents vis-à-vis de leurs collègues ou de leurs clients.

Evaluation quantitative du burn-out : Maslach et Jackson, en créant un outil d’évaluation, le MBI (Maslach Burnout Inventory), ont permis d’isoler les caractéristiques fondamentales du syndrome d’épuisement professionnel, autour de trois critères (en 22 items) :

– L’épuisement émotionnel (9 items).

–La déshumanisation de la relation à l’autre (5 items).

–La perte du sens de l’accomplissement de soi au travail (8 items). L’importance de ce critère est moindre.

En lire plus...











santeintegrative






Rédigé le 03/02/2011 à 11:50 modifié le 19/02/2017

Laurent Gross
Hypnothérapeute à Paris, Chargé d'Enseignement en Hypnose Médicale, EMDR-IMO à l'Hôpital Cochin de... En savoir plus sur cet auteur

Lu 9150 fois





Commentaires articles

1.Posté par Jean-Pierre L. le 07/02/2011 17:00
Il est intéressant de compléter cette approche médicale pure du burn out par une étude des causes favorisantes. Pour cela, il faut se pencher sur l'analyse du travail lui-même et de son organisation.
Dans ce but, on peut lire avec intérêt un livre paru récemment sur l'ensemble des risques psychosociaux du travail : "Mal-vivre au travail", écrit par un médecin du travail (J.Baugé) et un juriste (D.Pierrejean). Voir la présentation de cet ouvrage sur le site chapitre .com .
Une prise en compte du terrain favorisant dans l'entreprise permet en effet d'envisager la véritable prévention de ce burn out.

2.Posté par Catherine Amarger le 19/01/2012 11:27
je suis aide soignante, je suis en arrêt de travail pour épuisement professionnel-dépression, qui se manifeste par des crises d'angoisse.
J'ai 52 ans, j'habite à côté de Tours.
Quel thérapie puis je faire pour retrouver mon dynamisme et ma joie de vivre, et avoir les idées plus claires pour m'orienter sur une autre activité; que me conseillez vous?
j'attends avec impatience vos réponses. Merci

Nouveau commentaire :

Acouphènes | Cancer - Cancerologie | Conduites addictives - Addictions | Céphalées - Migraines | Cervicalgies | Dépression | Douleurs | Dyslexie - Dyspraxie | Fatigue | Fibromyalgie | Gynécologie, traitements en uro-gynécologie | Hyperactivité | Problèmes de Couple - Thérapie de Couple | Psycho | Régurgitation du nourrison | Sexualité - Troubles de la Sexualité | Spasmophilie | Stress - Anxiété | Syndrome de l'Intestin Irritable | Troubles Comportements Alimentaires | Troubles mémoire | Trouble obsessionel compulsif - TOC | Troubles du sommeil - Insomnies | Violences contre les Femmes & les Hommes


Paris










Dans le forum





Petites Annonces
Hypnose Infos
Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en Thérapie Brève, EMDR-IMO, Formation, Consultations et Avis
Au sujet d'Hypnose
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy

 

Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Valence, Cannes…


Trouvez un thérapeute dans votre département, Marseille...


01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96

Paris 75001 75002 75003 75004 75005 75006 75007 75008 75009 75010 75011 75012 75013 75014 75015 75016 75017 75018 75019 75020


Acupuncture , Aromathérapie, Art thérapie, Auriculothérapie, Chiropratique, Clarification, Coaching, Decodage Biologique, Drainages Lymphatiques, EMDR-IMO, Enneagramme, Etiopathie, Eutonie, Fasciathérapie, Fleurs de Bach, Gestalt-Thérapie, Homéopathie, Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale, Hypnose Thérapeutique , Kinésiologie, Massage Sensitif, Médecine Traditionnelle Chinoise, Méthode Feldenkrais, Méthode Mézières, Naturopathie, Ostéopathie Ostéopathe , PNL, Phytothérapie, Produits Biologiques, Psychanalyse Psychanalyste, Psychologie Psychologue, Psychothérapie Psychothérapeute, Qi Gong, Rebirth, Reflexologie, Relaxation, Sexologie - Sexothérapie, Shiatsu, Somatothérapie, Sophrologie Sophrologue , Sympathicothérapie, Tai Chi, Yoga




Marseille


Liens Utiles Sites Thérapies Complémentaires - Mots clés les plus recherchés en Thérapies Complémentaires