Médecines Douces



Paris





HONcode









LES PARADOXES DU COUPLE. Tensions sur les territoires de l’intime. Revue Sexualités Humaines

Par Dominique Deraita. Revue Sexualités Humaines.
La complexité de la vie à deux se révèle le plus souvent dans cet écart fondamental entre la nécessité d’exister en tant que sujet et le couple qui doit aussi avoir son identité propre pour survivre. Une conseillère conjugale et sexologue nous éclaire sur la difficulté que pose ce paradoxe et propose des solutions.



LES PARADOXES DU COUPLE. Tensions sur les territoires de l’intime. Revue Sexualités Humaines
De quoi nous parle ce « haïku », venu d’un autre temps et d’un autre lieu ?

Dans une image saisissante de justesse et de concision, il livre le tableau, aisé à reprendre à notre compte aujourd’hui en tant que cliniciens et observateurs, du couple en crise, en panne : les sens s’arrêtent, le vide s’installe, les corps naufragent.

Essentialisé dans sa forme spécifiquement orientale, le décor est posé de ces couples qui arrivent et partagent d’emblée avec quasiment les mêmes mots, actualisés certes, la situation d’impasse qui les amènent à consulter. Il (elle) est bloquée (nous sommes bloqués) « mon corps est fermé (mort), je n’ai plus de désir, plus d’envie, nous voulons (je veux) sauver mon couple ».

Mort, élan vital et désir stoppés, arrêt, vide, tout un vocabulaire mortifère qui appelle l’attention sur un temps du couple (parfois très antérieur à la rencontre thérapeutique) arrêté, vidé d’énergie et de sens, subsistant sur des routines fatiguées et des scénarios de reproches mutuels figés.

Pourtant, la quasi-totalité de ces histoires de couple a vu le jour (parfois pas si lointain de celui où nous les rencontrons) sous les auspices de « l’amour romantique ». Ces images, ces croyances et ces attentes qui lui sont reliés et qui, depuis le premier « je t’aime », initient encore aujourd’hui en Occident la majeure partie des destins de couple.

« Etre Deux et faire Un », c'était et c’est encore souvent l'idéal, la norme historique occidentale qui a émergé à petits pas, de l’égalisation des droits entre hommes et femmes et du remaniement social, familial et conjugal, mis en mouvement par l’accès des femmes à l’éducation et au maniement du langage.

Progressivement va s’instituer et se formaliser le « couple-unité », dont chacun est la moitié. Moitié clairement définie dans ses rôles complémentaires par le sexe et comme cellule à projet familial dans un premier temps.

Puis l’émancipation des femmes poursuivie tout au long du XXe siècle va peu à peu dessiner les contours du couple qui reste le repère pour la majorité aujourd’hui, en portant la priorité sur des prémices égalitaires entre l’homme et la femme et l’importance donnée au dialogue conjugal, comme base intangible de la construction conjugale.

L’orientation est sans conteste au conjugal, délié du familial : « le couple-duo ». Les valeurs privilégiées sont dans la sphère affective et (pour la plupart des couples) sexuelle, et tant priorisées que le défaut, l’absence ou l’insuffisance de vitalité, d’harmonie ou de satisfaction dans ces domaines justifient la majorité des ruptures d’aujourd’hui.

Et comme le note Marie-Laure Deroff, sociologue, dans la revue Dialogue: « La qualité des échanges affectifs et sexuels devient essentielle à la relation conjugale quand celle-ci se veut relation élective, égalitaire, soumise à la seule volonté partagée de ses protagonistes de la faire perdurer. »

Modèle prévalent qui met en scène ses limites, dans ces consultations fréquentes demandées par de jeunes couples dans le cours d’une réflexion/discussion/crise sur les risques que représente le désir d’enfant de l’un d’entre eux pour le futur de leur couple.

L’arrivée de l’enfant étant perçue comme l’arrêt de mort de ce duo bienfaisant et autosuffisant en termes de bénéfices et d’équilibre affectif et sexuel.

Modèle parlé dans ces couples moins jeunes qui évoquent avec regret et longuement le temps de la fusion, « le bon temps » : « époque-étalon » de la vitalité et des possibles du couple, « leur Eden perdu » dont ils demandent réparation grâce aux bons soins de la thérapie qu’ils sollicitent.

Dans cette « association librement consentie », les partenaires se donnent et acceptent la responsabilité de maintenir ensemble le lien dans la durée, dans une pratique présupposée consentie, accessible à chacun et constante, du dialogue et de la négociation, dont la demande thérapeutique de couple est un exemple et un prolongement.

Mais ce modèle de sécurisation, de reconnaissance et de valorisation mutuelle, posé dans l’idéal de la période de mise en couple et confirmé par les engagements (qu’ils soient librement posés ou contractualisés) de fidélité, loyauté, mis au service du bien-être de l’autre et de l’ensemble, va se trouver « secoué ».

Suivant la souplesse mentale et affective et l’histoire de chacun, il va être remis en question, discuté, marchandé, contourné, voire abandonné, une fois passée la période (de quelques mois à quelques années) de bonheur fusionnel (ou de contrat fusionnel dans les couples toujours imprégnés d’une conception symbiotique du couple et de la famille).

Pourtant cette « béatitude à deux voix » reste inscrite pour eux indiscutablement comme signe, voire preuve de la légitimité du choix réciproque du partenaire et gage de bonheur durable, et marque affirmée socialement de leur capacité à cette réalisation.

Et le temps vient de la revendication d’autonomisation, d’existence pour soi, d’épanouissement et de développement personnel, le plus souvent porté par l’un des deux avant, en dépit ou contre l’autre. « S'élancer vers le “nous”, c'est se dépasser, mais en même temps c'est se quitter. » Paule Salomon (1998)

LES PARADOXES DU COUPLE. Tensions sur les territoires de l’intime. Revue Sexualités Humaines



Rédigé le 04/10/2010 à 15:01 modifié le 04/10/2010


Lu 2761 fois





Commentaires articles

1.Posté par Thérapeute Savoie le 28/10/2010 16:18

Nouveau commentaire :

Art-Thérapie | Bio, Produits Bio, Produits Biologiques | Chiropratique, Chiropraxie | EMDR - IMO - HTSMA | Fasciathérapie | Homéopathie | Hypnose - Hypnose Ericksonienne | Maternité - Bébé | Méthode Mézières | Microkinésithérapie | Musicothérapie | Naturopathie | Nutrition | Ostéopathie, Ostéopathes | Phytothérapie - Aromathérapie | Psychothérapies | Réflexologie | Sexualité - Sexologie | Shiatsu | Sophrologie | Thérapies Psycho-Corporelles | Thalassothérapie-Thermalisme | Coaching


Paris















Petites Annonces
Hypnose Infos
Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en Thérapie Brève, EMDR-IMO, Formation, Consultations et Avis
Au sujet d'Hypnose
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy

 

Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Valence, Cannes…


Trouvez un thérapeute dans votre département, Marseille...


01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96

Paris 75001 75002 75003 75004 75005 75006 75007 75008 75009 75010 75011 75012 75013 75014 75015 75016 75017 75018 75019 75020


Acupuncture , Aromathérapie, Art thérapie, Auriculothérapie, Chiropratique, Clarification, Coaching, Decodage Biologique, Drainages Lymphatiques, EMDR-IMO, Enneagramme, Etiopathie, Eutonie, Fasciathérapie, Fleurs de Bach, Gestalt-Thérapie, Homéopathie, Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale, Hypnose Thérapeutique , Kinésiologie, Massage Sensitif, Médecine Traditionnelle Chinoise, Méthode Feldenkrais, Méthode Mézières, Naturopathie, Ostéopathie Ostéopathe , PNL, Phytothérapie, Produits Biologiques, Psychanalyse Psychanalyste, Psychologie Psychologue, Psychothérapie Psychothérapeute, Qi Gong, Rebirth, Reflexologie, Relaxation, Sexologie - Sexothérapie, Shiatsu, Somatothérapie, Sophrologie Sophrologue , Sympathicothérapie, Tai Chi, Yoga




Marseille


Liens Utiles Sites Thérapies Complémentaires - Mots clés les plus recherchés en Thérapies Complémentaires